Gigola de Laure Charpentier (Kanibal Films Distribution)

Publié le par 67-ciné.gi-2011

110119gigart.png
110119gig
11logkanfil

Gigola drame de Laure Charpentier

durée : 1h42
sortie le 19 janvier 2011


11logfrafon
11logheufon
Pigalle, début des années 60...
L'argent et le bourbon coulent à flots. Ici, la vie se passe la nuit, derrière les volets clos. En compagnie de prostituées désaxées, de transformistes spectaculaires, de mafieux italiens, de femmes qui s'aiment sans tabou. Et surtout de Georgia, alias Gigola, garçonne dandy et raffinée qui ne cache que bien mal sous ses airs autoritaires et son allure travaillée sa grande sensibilité. Encore hantée par le suicide de sa première maîtresse, elle panse ses blessures en rendant folles d'amour Cora, une jeune entraîneuse, ou Odette, une bourgeoise richissime.
En adaptant son roman éponyme censuré en 1972, ainsi que sa suite parue en 1998, Père, impair et passe, Laure Charpentier fait revivre tout un pan méconnu de l'histoire parisienne entre érotisme saphique et bouleversement des moeurs. Empruntant tant à la gouaille des titis parisiens popularisée par Audiard père qu'à la sophistication précieuse des écrits de Colette, mis en scène avec une théâtralité délicieusement surannée, Gigola fait surtout le portrait d'une femme libre et assumant ses choix avec courage et audace.

***

présentation réalisée avec l’aimable autorisation de
11logkanfil11codkanfil
remerciements à Yann Vidal

logos, textes & photos © www.kanibal.eu

Publié dans À VENIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article